février 19, 2018

4 conseils pour le native advertising sur mobile

mobile-apps_phone2_ss_1920

Le native advertising et le content marketing restent les meilleurs outils pour générer des leads, construire son image et se positionner en ligne. Et avec l’importance du mobile, vous vous devez d’en faire sur ces appareils. Mais comment maîtriser le native sur mobile ? Voici quatre astuces.

Soyez réellement « native »
Comme son nom l’indique, le « Native advertising » concerne toujours un contenu « natif », c’est-à-dire qui s’adapte à l’environnement dans lequel il est publié. Combien de fois sommes-nous confrontés à des vidéos ou des contenus sponsorisés qui se lancent par eux-mêmes et qui gênent la lecture sans prendre en compte les spécificités de la plateforme ? Evitez donc à tout prix les pop-up, les push-down et les pre-roll. Privilégiez les contenus natifs qui s’intègrent parfaitement au flux de la plateforme. Si votre contenu ne s’intègre pas ou est trop différent, vous risquez de perdre l’attention de votre public cible, d’être perçu comme une publicité pure et dure et ainsi manquer vos objectifs.

Soyez mobile d’abord, et pas seulement mobile-friendly
Quelle différence y a-t-il entre être mobile et mobile-friendly ? Mobile friendly veut dire que vous pouvez accéder à un contenu depuis votre mobile. Avec plus de 50% des recherches Google effectuées sur smartphones et tablettes, cela ne suffit plus. Etre mobile, c’est créer du contenu directement pour les appareils mobiles. Vous devez y penser en premier quand vous prévoyez du contenu. Cela veut dire de créer le contenu pour correspondre totalement au look & feel de la plateforme mobile. Et de profiter des fonctionnalités sur smartphones et tablettes pour créer une meilleure expérience utilisateur.

Offrez la meilleure expérience utilisateur
Parlons d’user experience justement. Vous vous devez d’offrir la meilleure expérience à votre public cible. Comment ? Profitez par exemple des fonctionnalités des appareils mobiles qui ne sont pas à la disposition sur desktops et laptops. Pensez à la caméra ou l’accéléromètre par exemple. Alignez-vous aussi aux attentes de votre groupe cible. A quel moment ont-ils réellement besoin de voir une vidéo ? Du contenu texte serait-il plus à même de les convaincre et inciter à cliquer sur votre call-to-action ? Devez-vous montrer votre produit en photo sous toutes les coutures ou le mettre en situation ?

Proposez des vidéos pour attirer le lecteur
Le format qui sera le plus important en 2018, c’est la vidéo. Nous vous en parlions déjà il y a quelques semaines. Un fait qui concerne bien évidemment les appareils mobiles. Des vidéos différentes pourtant de ce que l’on connait ces dernières années. Des vidéos informatives, avec du texte, mais surtout non intrusives. L’internaute doit choisir s’il souhaite regarder votre vidéo ou pas. Vous ne devez pas lui imposer de la visionner, sous peine d’offrir une mauvaise expérience utilisateur et une mauvaise exposition de votre marque, produit ou service.

Share this Post:
Read more...