mars 22, 2016

Cessez de m’aimer sur Facebook. Adorez-moi!

chevrolet-facebook-pagePeu de temps après l’apparition du bouton j’aime sur Twitter en lieu et place du favori, Facebook propose des boutons de réaction qui s’ajoutent au like. Depuis ce 24 février 2016, les internautes peuvent personnaliser leurs réactions sur Facebook. Est-ce là une opportunité à saisir pour les marques? Ces boutons d’humeur peuvent-ils stimuler l’engagement des consommateurs vis-à-vis des enseignes? Chevrolet, elle, a pris les devants …

Ce 24 février 2016, les usagers du réseau social le plus populaire de la toile ont découvert de nouvelles possibilités pour réagir aux publications des amis, des relations ou des pages fan. Du j’adore au Grrr, en passant par le Haha, Wouah etc, chaque membre Facebook peut aujourd’hui s’exprimer plus largement sur ce qui défile sur son fil d’actualité grâce aux émojis fraîchement intégrés par Facebook. Chevrolet a immédiatement réagit à ce buzz social media en lançant une campagne pour la Malibu 2016.

Des réactions qui en entraînent d’autres: le cas Chevrolet.

Suite à l’apparition des boutons de réaction Facebook, la marque automobile américaine Chevrolet a lancé une campagne vidéo: From Like to Love | Chevrolet”. Pour Chevrolet, les boutons de réactions représentent une opportunité d’inviter les consommateurs à s’engager davantage vis-à-vis de la marque.

 

“It’s time to love”, by Chevrolet.

L’émotion comme moyen d’engagement.

Les experts de la communication et du marketing le savent, les sentiments humains (la joie, la fierté, le sentiment d’appartenance, …) stimulent l’individu et l’incitent à s’attacher et à s’engager. Grâce à la connaissance et à la maîtrise de ces techniques de fidélisation du consommateur, certaines marques telles que Coca-Cola, Oréo ou encore Starbucks atteignent l’ultime catégorie de love brands. Elles entretiennent avec leur cible une relation émotionnelle quasi amoureuse qui se manifeste par un très fort engagement.

 

Depuis le 24 février 2016, les internautes ont la possibilité de réagir aux publications Facebook avec des émojis. Ces utilisateurs vont-ils s’approprier ces nouveaux boutons pour s’engager davantage vis-à-vis des marques? L’avenir le dira. Chevrolet a tenté sa chance. Qui veut suivre?

 

Source: Creapills.com

Share this Post:
Read more...