avril 21, 2016

Demain, le contenu sera «intelligent»

creating-smart-content.jpg

Selon le Content Marketing Institute, référence du marketing anglo-saxon, le contenu intelligent serait la prochaine génération du marketing de contenu.

Le bon contenu au bon moment

Après avoir compris les enjeux du marketing de contenu, des questions précises surgissent chez les spécialistes. Qu’est-ce qu’un contenu de qualité ? A qui est-il destiné ? Quand faut-il le diffuser ? C’est à ces questions que la stratégie de contenu intelligent, selon l’école anglo-saxonne, tente d’apporter des réponses.

La définition du contenu intelligent

Loin d’être un nouveau concept, le contenu intelligent rassemble un grand nombre de recommandations connues des praticiens du marketing de contenu.

 Défini voici déjà quelques années par Ann Rockley, le contenu intelligent est décrit comme un contenu modulable, que l’on adapte et reconfigure sur différents supports.

 Le contenu marketing est «structurellement riche et sémantiquement catégorisé et par conséquent automatiquement trouvable, réutilisable, reconfigurable et adaptable».

 En d’autres mots, contenu à dimension technologique, le contenu intelligent fait appel à des techniques spécifiques pour atteindre une automatisation numérique optimale.

Une autre facette de la qualité

L’article contenu intelligent : une autre façon de voir la qualité apporte un lecture éclairante de l’intérêt du concept.

 D’après son auteur, les stratégies de marketing de contenu ont toujours visé la qualité, au sens de la fiabilité, notamment pour répondre aux exigences du géant Google et à son algorithme rigoureux. Le concept de contenu intelligent apporte une seconde dimension à la notion de qualité d’un contenu: son excellence technique (structure, métadonnées, possibilités de réutilisation et d’adaptation).

 Ces deux dimensions ainsi rassemblées dans le concept de contenu intelligent en font l’évolution de la théorie du marketing de contenu. Celle-ci vise à répondre toujours mieux aux besoins de la cible et à la toucher de la manière la plus efficace possible. Comment? Grâce à la structure, aux étiquettes, aux balises et à toutes “meta” informations destinées à faciliter la recherche des consommateurs.

Share this Post:
Read more...