avril 10, 2017

Les erreurs à ne pas commettre en content marketing (2/2)

good choice bad choice

Trouver des conseils pour réussir sa stratégie de contenu est assez facile mais quelles sont les erreurs à ne surtout pas faire en content marketing ? Suite et fin de notre mini-série. 

La semaine passée, nous vous avons partagé la première partie des erreurs à ne pas faire en content marketing. Ne pas promouvoir son contenu, préférer la quantité à la qualité, viser la vente et ne pas écouter votre audience. Voici quatre nouvelles erreurs.

Oublier de viser les conversions
Dans le premier article, nous vous parlions de l’erreur de viser la vente trop rapidement. A contrario, il ne faut pas non plus négliger les conversions. Le content marketing vous permet de créer un lien, de susciter un engagement. Si vous ne cherchez pas la vente d’emblée et trop ouvertement, vous avez besoin de call-to-action pour engager la conversation avec vos clients et accessoirement, mesurer votre ROI. Sans cela, vous risquez un manque de vision à moyen terme et l’impossibilité d’optimiser votre contenu. Quelqu’un qui aura cliqué sur votre CTA et partagé ses données sera intéressé par plus de contenu de votre part et ce visiteur se transformera en lead avec le temps, grâce à votre call-to-action.

Ne pas optimiser son contenu pour les moteurs de recherche
Produire et diffuser du contenu… impossible à retrouver. Votre contenu doit être bien référencé pour être vu et lu sur le web. Veillez donc à intégrer les mots-clés intéressant votre audience ainsi que les bases comme l’usage de balises, image comme texte. Pensez également au concept de longue traîne pour augmenter vos chances d’être retrouvé. Car si vous n’êtes pas retrouvable sur les moteurs de recherche, Google surtout évidemment, votre contenu a peu de chances d’être lu.

Ne pas utiliser Google Analytics avec efficacité
Google toujours, vous ne devez pas négliger Google Analytics pour comprendre quel type de contenu fonctionne le mieux en termes de trafic. Si vous ne le faites pas, vous perdez du temps en produisant du contenu non adapté à votre cible. L’outil de Google vous dira quelles pages reçoivent le plus de visiteurs, combien de temps ils passent dessus et d’où vient ce trafic justement, et ainsi déterminer quels articles performent le mieux selon le canal de diffusion.

Ne pas diversifier votre diffusion
Qui dit trafic dit diffusion. Où publiez-vous votre contenu ? Le blog de votre site web est bien conçu mais il ne doit pas demeurer la seule plateforme de diffusion. Vous devez diversifier vos canaux de communication, à condition qu’ils soient adaptés à votre message et à votre cible, et sans se disperser. Pas besoin de diffuser votre contenu sur Facebook parce que « tout le monde est dessus » si justement votre cible n’y est pas ou sur LinkedIn parce que vous ne savez pas exactement à quoi il sert. Pensez également à d’autres options comme le native advertising ou encore le content discovery.

Voilà donc pour notre mini-série sur les erreurs à ne pas commettre en content marketing. Vous en connaissez d’autres ? N’hésitez pas à nous les partager !

Share this Post:
Read more...