février 2, 2016

Et soudain, le design se fit « responsive »

S’adapter en temps réel… Avec le responsive design, les marques se dotent de « super pouvoirs » pour être prêtes à surgir au moment opportun pour l’utilisateur, construisant ainsi une relation client en continu à moindre coût.

Responsive

Dans le nouvel environnement mobile, rien ne reste très longtemps à la même place. Et cela bouleverse aussi… le marketing. Car quand les supports ne cessent de changer, comment conçoit-on des messages et des sites ergonomiques pour toutes les plateformes, tous les supports ?

La réponse : grâce au responsive design. Le sujet est aujourd’hui sur toutes les lèvres. Tous les marketeurs veulent du responsive design. Le concept n’est pourtant pas nouveau. Alors, phénomène de mode ? Plutôt une évolution incontournable de l’Internet. Car pour surfer, aujourd’hui, on utilise plus souvent son smartphone ou sa tablette que son PC, ou les deux en parallèle.

Le responsive design permet d’adapter un site web, même existant, à tous les types de terminaux et systèmes d’exploitation en jouant uniquement sur les feuilles de style (textes, images et polices). Avec ce mode de conception très flexible, le site est développé une seule fois, ce qui permet la mutualisation des coûts. Il s’adapte ensuite automatiquement, en termes de présentation des contenus et de fonctionnalités, au terminal utilisé (TV connectée, ordi 24 pouces, smartphone, tablette, etc.). Une solution qui améliore les taux de retour des campagnes d’e-mailing, par exemple. Car un client qui se connecte sur un site mobile ergonomique et dont la lecture n’est pas entravée est enclin à y rester plus longtemps.

Au-delà de l’aspect financier, le responsive design a pour avantage d’utiliser de manière massive des éléments favorables au référencement naturel, assure le site Webmarketing & Com. En effet, le responsive design peut tout à fait prendre en compte toutes les problématiques du SEO pour permettre aux marques d’être visibles et compétitives sur les moteurs de recherche.

Share this Post:
Read more...