janvier 27, 2017

Les investissements en native advertising doubleront d’ici 2020

Croissance-300x300

Basée sur les estimations de l’IAB, BI et d’eMarketer, une étude d’Adyoulike annonce que les investissements mondiaux en native advertising connaitront une croissance de +213% entre 2016 et 2020.

Dire que le native advertising prend de plus en plus d’ampleur sur le marché mondial et qu’il supplante la publicité classique digitale, c’est enfoncer des portes (grandes) ouvertes. Mais quand des chiffres en démontrent l’ampleur, c’est encore autre chose. Une étude d’Adyoulike basée sur des prévisions de l’IAB, BI et d’eMarketer estime ainsi que le marché mondial du native advertising doublera d’ici 2020. Une croissance de 213% par rapport à l’année 2016 !

La Grande-Bretagne devant l’Allemagne et la France
En Europe, la Grande-Bretagne, en avance sur les autres pays, constituera le plus grand marché du native advertising avec près de 6 milliards de dollars investis, devant l’Allemagne et la France (4,4 et 2,2 milliards). Même tendance pour les autres pays européens, dont la Belgique donc, qui connaitront une croissance de 2,26 à 4,80 milliards. Si la Belgique ne dispose pas de chiffres dédiés, il n’y a donc aucune raison pour que notre plat pays ne connaisse la même croissance que les pays voisins.

L’Amérique reste le plus grand marché
Précurseur, ce marché a déjà explosé outre-Atlantique et les projections ne font que le confirmer. A eux-seuls, les Etats-Unis représenteront un tiers du marché mondial avec plus de 30 milliards de dollars investis et 37% de la croissance mondiale. Autre chiffre éloquent, d’ici à 2021, les annonces natives généreront 74% de tous les revenus publicitaires américains. Cette hausse du native sera largement due aux plateformes des médias sociaux mais surtout grâce aux nouvelles technologies programmatiques qui permettront aux éditeurs et annonceurs d’aisément mettre en place des campagnes de native advertising.

Le native surpassera déjà la télé aux USA cette année
Si les investissements doubleront d’ici trois ans, un premier cap sera déjà franchi, toujours aux Etats-Unis, dès cette année. En 2017, les investissements publicitaires en digital supplanteront celles de la télévision, avec 77 milliards investis pour 72 en télé. La fin d’une ère et le début d’une nouvelle en termes de publicité. Si les chiffres et les prévisions de croissance sont relativement proches avec 2% par an, la part des investissements publicitaires télévisuels représenteront moins d’un tiers des investissements totaux sur le marché américain. Une véritable révolution qui ne tardera pas à faire des émules à long terme sur les marchés européens et belge.

Share this Post:
Read more...