juin 17, 2016

Les secrets du native advertising #4

Donald-Trump

Fumer tue… Trump aussi !

“11 techniques de maçonnerie pour ériger un mur à la frontière mexicaine”… “12 tortures moyenâgeuses à réhabiliter pour interroger un suspect musulman”… »4 attaques sexistes imparables si votre petite amie s’appelle Hillary»…

La homepage de Buzzfeed aurait pu avoir une drôle d’allure en octobre prochain si le site d’information spécialisé dans les techniques de native advertising n’avait pas mis fin à son contrat publicitaire avec le parti républicain suite à l’investiture de Donald Trump.

Dans un mail aux employés, Jonah Peretti, le PDG de BuzzFeed, explique sa décision : «Vous le savez, nous acceptons les publicités des candidats républicains et démocrates», mais Donald Trump représente «une menace pour la liberté de la presse», tient «une position injurieuse vis-à-vis des femmes, des immigrés et descendants d’immigrés». Il est «aussi mauvais pour la santé qu’une cigarette». Le fondateur de site ajoute que la campagne de Trump est directement opposée aux libertés de ses employés et qu’en interdisant aux musulmans de voyager, ceux-ci ne pourraient donc plus exercer leur métier.

Exit donc le budget publicitaire de 1,3 millions de dollars promis au site pour la fin de la campagne. Bravo Buzzfeed ? Disons plutôt que l’éditeur se sauve avec une belle pirouette d’un mauvais pas qu’il a lui-même créé en ne respectant pas deux règles essentielles du native advertising : ne jamais transiger avec sa ligne rédactionnelle et refuser les campagnes touchant les vendeurs d’armes, le tabac et la politique. «Etrange» oubli pour un pionnier du native advertising…

 

Share this Post:
Read more...